Tout d'abord petite précision pour Alba, non les décorations sur mes mains et mes pieds n'étaient bien sûr pas permanentes !!! (Je vois bien la tête de mes parents sinon !)

Donc, samedi soir, nous nous rendons après un apéro dans le jardin de Hill Station au restaurant (il faut marcher au moins 5 mètres entre le jardin et le resto c'était crevant !).

Arrivés (Yves, Thomas, Kim, Pierre, Lassen (orthographe ?) et moi, vous remarquerez que je participe activement à renforcer la présence féminine française à Jos mais parfois je me sens un peu en minorité...) au restaurant, quelle n'est pas notre surprise lorsque nous découvrons que nous pauvres français sommes perdu au milieu d'un groupe géant d'américains catho (un troupeau de culs bénis, dixit Thomas (ah pardon fallait pas le dire ?!)). Bon à la rigueur, tant qu'on peut savourer notre bouffe tranquille, pas de problème...
table

Mais ça se gâte quand à la fin du repas, ces sympathiques américains (tout de suite beaucoup moins sympathiques) se mettent, sous la direction d'une espèce de cow boy version religieuse, a chanter a tue-tête des chants religieux ! Allez Luya, allez Luya... (mais si regardez bien en arrière plan de la photo...)
americains
Faut-il préciser que Hill Station est quand même le resto le plus cher et le plus classe de Jos... C'est un peu comme si quelqu'un sortait sa guitare au milieu de La Coupole à Paris et se mettait a chanter Aux champs Elysées... Ils sont fous les amerloques !

Bon sinon, j'ai l'honneur de vous annoncer que bientot je vais rentrer me geler les pieds en France puis que je le dis une bonne fois pour toute, je rentre le 16 décembre a 8h50 ! Brrrrr... Et moi qui me plains d'avoir froid ici quand j'oublie mon gilet le soir ...
Quand même une bonne nouvelle avant de partir : l'internet est revenu au bureau, je vais donc avoir 15 jours pour surfer à mon grand bonheur sur les waves du net. Ca faisait que 3 mois qu'on attendait ça finalement j'ai envie de dire, au moins j'aurai appris la patience (je ne taperai plus sur mon ordinateur quand il ne va pas assez vite, je ne taperai plus sur mon ordinateur quand il ne va pas assez vite, je ne tap...)
Ce n'est pas la peine de harcéler mon téléphone portable français de coup de fil quand je rentre (je sais que je vous manque trop), il ne marche pas jusqu'en juillet...